Mila-wall Sound

Laissez parler les murs - la nouvelle cloison de séparation innovante avec haut-parleur plat intégré

Les installations sonores peuvent désormais être intégrées directement dans les expositions et les présentations sans les haut-parleurs visibles habituels. Non visibles de l'extérieur, des bobines vocales spéciales sont situées à l'intérieur du mur, qui entraînent et font vibrer la membrane intégrée à la surface du module mural Mila-wall d'un côté. La "source sonore" reste totalement invisible. Un plaisir hi-fi de première classe et une excellente intelligibilité de la parole grâce à des signaux traités numériquement.

Contrairement aux haut-parleurs classiques, qui diffusent le son comme une source ponctuelle, les haut-parleurs plats Mila-wall font vibrer toute la surface. Les vibrations se propagent uniformément sur le plan (angle de rayonnement d'environ 130°) de tous les côtés, presque indépendamment de la fréquence. Il en résulte un champ sonore très agréable et diffus avec une puissance sonore très élevée et une intensité uniforme.

Également disponible en modèle compatible Bluetooth

Le Mila-wall Sound, compatible avec le Bluetooth, se caractérise par sa simplicité d'utilisation et sa bonne qualité sonore. L'amplificateur Bluetooth intégré dans le mur peut être commandé par un smartphone ou tout autre appareil compatible Bluetooth. Comme l'amplificateur peut également fonctionner sur batterie, il n'est pas nécessaire de disposer d'une connexion au secteur à proximité. La technologie est invisible de l'extérieur.

Nouveau et innovant

Les écrans muraux Mila avec haut-parleurs à écran plat intégrés sont préparés pour être connectés à des amplificateurs avec des processeurs de son numérique (DSP) spéciaux.

  • effet de retour minimal
  • grand angle de rayonnement (environ 130°)
  • Puissance 20, 40 ou 60 watts onde sinusoïdale
  • Gamme de fréquences de 100 Hz à 18000 Hz
  • Sensibilité 82 (85) dB 1 Watt / 1 mètre
  • Impédance 8 (4 ou 16) (12)
  • Les haut-parleurs à écran plat peuvent être complétés par des woofers (subwoofers) dans la gamme de fréquences de 20 à 100 Hz
  • surface sonore :
    20 watts = 615 x 615 mm
    40 Watt = 615 x 1200 mm
    60 Watt = 615 x 1400 mm

Enquête sur l'intelligibilité de la parole de Mila-wall Sound

Contexte

Les musées sont des lieux qui permettent aux visiteurs d'acquérir de nouvelles expériences et donc de nouvelles connaissances grâce à des expositions qui jettent un pont vers le passé, mettent en lumière des aspects du présent ou permettent même d'entrevoir l'avenir. Cependant, l'horizon de l'expérience est souvent obscurci, d'autant plus que les expositions ne sont généralement que des témoins silencieux et que l'environnement acoustique n'invite guère les visiteurs à s'attarder. Donner la parole aux exposants était l'objectif d'une coopération de recherche entre l'Institut Fraunhofer pour la physique du bâtiment (Fraunhofer IBP), la société MBA et d'autres entreprises de fabrication. Quels sont les médias préférés des visiteurs de musées dans un environnement bruyant et calme ? Comment les différents médias sont-ils évalués en comparaison ? Et les paysages sonores peuvent-ils influencer l'effet d'un objet d'exposition ?

Méthode

Fig. 1 : "Dans quelle mesure l'intelligibilité de la voix est-elle distincte ? (n = 50)

50 participants âgés de 18 à 71 ans ont visité une "exposition" du "Guernica" de Picasso, imprimé sur un son de Mila-wall (voir Fig. 1) Les informations sur le tableau ont été présentées l'une après l'autre via différents médias (tableau de texte, audioguide avec et sans casque, douche sonore, Mila-wall Sound), tandis que la salle était soit calme (groupe 1), soit des bruits de fond typiques du musée étaient diffusés (groupe 2). Les participants ont évalué chaque support selon des critères acoustiques et non acoustiques. Enfin, l'effet émotionnel de l'image a été examiné lorsqu'elle est visualisée avec une musique de fond appropriée sur le plan acoustique (paysage sonore : scénario de guerre).

Résultats

Fig. 2 : "Dans quelle mesure vous êtes-vous senti perturbé/agacé par le bruit ambiant ? (n = 25)

L'intelligibilité vocale perçue du Mila-wall Sound (voir Fig. 2) est estimée être aussi élevée que celle d'un audioguide avec écouteurs (mais qui émet le son directement à l'oreille) et plus élevée que celle d'une douche sonore (t(24) = 2,79, p = 0,01) et de l'audioguide sans écouteurs (t(24) = 4,34, p < 0,001). La perturbation causée par le bruit ambiant (voir Fig. 3) est moins ressentie lors de l'utilisation du Mila-wall Sound que lors de la lecture d'une tablette de texte (t(24) = 4,53, p < .001) ou lors de l'utilisation d'un audioguide sans casque (t(24) = 2,3, p = .006).

Effet émotionnel

Fig. 3 : "Veuillez indiquer à quel point vous vous sentez agité en regardant l'image / quelle émotion l'image suscite en vous ? (n = 50)

L'effet émotionnel de l'image triste est plus négatif lorsque l'on regarde un paysage sonore qui correspond au contenu que lorsque l'on regarde en paix (t(48) = 2,16, p = 0,04), c'est-à-dire que l'effet de l'image a été intensifié par le paysage sonore, ici un scénario de guerre. Outre la transmission d'informations, le potentiel d'utilisation des médias auditifs dans les expositions et les musées sera à l'avenir davantage mis en évidence dans la mise en œuvre d'expériences audiovisuelles.