Mila-wall Sound

Mila-wall Sound

Laissez parler les cloisons-la nouvelle cloison innovative avec hauts-parleurs intégrés Mila-wall Sound

Des installations sonores peuvent désormais être intégrées directement dans les expositions, sans aucun haut-parleur apparent. Invisibles de l’extérieur, la cloison comporte des bobines acoustiques particulières qui provoquent des vibrations sur toute la membrane intégrée dans la surface de la cloison. La source du son reste totalement invisible. Un son Hi-Fi de très haute qualité et une excellente compréhension des paroles grâce aux signaux digitaux. Contrairement aux hauts-parleurs traditionnels, qui ne diffusent le son que très ponctuellement, la cloison Mila-wall son diffuse le son sur toute sa surface. Les vibrations se propagent de façon homogène indépendamment de la fréquence (angle de rayonnement 130°). On obtient ainsi un son diffus et agréable, d’intensité homogène, et de haute performance.

Disponible aussi en version bluetooth

La cloison son Mila-wall bluetooth se distingue par sa simplicité d'utilisation et son excellenet qualité sonore.
L'amplificateur bluetooth intégré dans la cloison est commandé par un smartphone ou n'importe quel autre appareil bluetooth. Comme l'amplificateur peut également fonctionner avec une batterie, il n'est pas nécessaire d'avoir un réseau électrique à proximité. De l'extérieur, la technique est totalement invisible.

Nouveau et innovant

La nouvelle cloison avec haut-parleurs intégrés, mais non apparents, est prête à être connectée à un amplificateur doté de processeurs digitaux (DSP)

  • retour du son ou effet "feed back" minimal
  • grand rayon d'écoute (environ 130°)
  • Puissance de 20, 40 ou 60 Watts sinus
  • Plage de 100 Hz à 18000 Hz
  • Sensibilité 82 (85) dB 1 Watt / 1 Mètre
  • Impédance 8 (4 ou 16) (12)
  • Les bobines dans le champ de fréquence de 20 à 100 Hz peuvent être complétées par un caisson de basses "subwoofer"
  • Champ d'écoute
    20 Watt = 615 x 615 mm
    40 Watt = 615 x 1200 mm
    60 Watt = 615 x 1400 mm

Analyse de la clarté de la voix

Contexte

Les musées sont des endroits qui permettent aux visiteurs de nouvelles expériences et donc des connaissances, dans la mesure où les oeuvres nous rapellent le passé, soulignent le présent, et permettent parfois même un regard vers le futur. Parfois, ces expériences peuvent être frustantes dans la mesure où les oeuvres n’offrent que des témoignages muets, et que l’acoustique ambiante n’est pas propice à s’y attarder.
Donner une voix aux oeuvres, voici le but de notre coopération (MBA) avec le Fraunhofer IBP et d’autres fournisseurs. Quels médias sont préférés par les visiteurs? Comment sont perçus chacun des médias?les situatons bruyantes peuvent-elles avoir une influence sur l’impact d’une oeuvre?

Méthode

50 participants de 18 à 71 ans ont pris part à une exposition de Picasso „Guernica“, imprimé sur une cloison Mila-wall son (photo 1). Les informations sur l’oeuvre ont été présentées sur divers supports (texte, audioguide avec ou sans casque, douche sonore, cloison Mila-wall son). La salle fût tantôt calme (groupe 1), tantôt habitée de bruitages ambiants typiques des musées (groupe 2). Les participants ont jugés chaque média selon des critères acoustiques et non. Puis vint l’analyse de l’effet émotionnel rendu par l’oeuvre en tenant compte d’un paysage sonore.

Abb. 1: „Comment ressentez-vous la clarté des paroles?“ (n = 50)
MBA Cloison Mila-wall Son: Analyse de la clarté de la voix 1

Résultats

La clarté des paroles éprouvée avec Mila-wall son (image 2) est évaluée exactement de la même manière que celle avec des audioguides avec casques (qui diffusent le son directement à l’oreille) et meilleure qu’une douche sonore (t(24) = 2.79, p = .01) et que les audioguides sans casque (t(24) = 4.34, p < .001). Les bruits ambiants (image 3) sont perçus moins gênants en utilisant une cloison Mila-wall son qu’en lisant (t(24) = 4.53, p < .001) ou en utilisant des audioguides sans casque (t(24) = 2.3, p = .006).

Abb. 2: „A quel point avez-vous été dérangés par les bruits ambiants?“ (n = 25)
MBA Cloison Mila-wall Son: Analyse de la clarté de la voix 2

La perception émotionnelle qu’offre l’oeuvre est plus négative lors du passage d’une bande son (Soundscape) que si l’on peut l’observer en silence (t(48) = 2,16, p = .04), c’est-à-dire que l’effet de l’image a été renforcée par le paysage sonore. On constate qu‘à côté de la médiation des informations, le potentiel d’utilisation de médias auditifs dans les expositions des Musées est renforcée dans la mise en oeuvre des expériences audiovisuelles.

Abb. 3: „Indiquez s’il vous plait les émotions que vous inspirent la vision de cette oeuvre.“ (n = 50)
MBA Cloison Mila-wall Son: Analyse de la clarté de la voix 3

Légende: Les graphiques sont représentés sous forme de Boxplots; ӿ = moyenne; n = nombre de participants;

Informations complémentaires

Demande de documentation